astuces pour réussir à trouver le sommeil pendant un vol

astuces pour réussir à trouver le sommeil pendant un vol

Il est 3 heures du matin, vous êtes à bord d’un avion. Les lumières sont tamisées, le bruit du moteur berce l’habitacle et les passagers tentent de trouver le sommeil. Mais pour vous, fermer les yeux et vous laisser emporter par le marchandage n’est pas si simple. Comment réussir à trouver le sommeil pendant un vol ? Voici quelques astuces pour vous aider à plonger dans les bras de Morphée même à des milliers de mètres d’altitude.

Choix stratégique de votre siège

Le positionnement de votre siège dans l’avion peut grandement influencer votre capacité à dormir. Opter pour un siège côté hublot vous permet non seulement de vous appuyer contre la paroi pour dormir, mais évite aussi d’être dérangé par les déplacements des autres passagers. Évitez si possible les sièges à proximité des toilettes ou de la cuisine, où l’activité et les bruits peuvent être plus fréquents et perturbants.

Création d’un environnement confortable

Pour favoriser le sommeil en vol, il est crucial de rendre votre espace aussi confortable que possible. Portez des vêtements amples et souples, utilisez un oreiller cervical pour soutenir votre nuque, et n’oubliez pas une couverture légère pour vous couvrir si la température baisse. Ces petits ajustements peuvent aider à simuler un environnement propice au repos.

  • Apporter un masque pour les yeux et des bouchons d’oreilles ou un casque antibruit afin de bloquer la lumière et les bruits ambiants.
  • Investir dans un bon oreiller de cou qui soutient bien la nuque et évite les douleurs souvent associées aux positions de sommeil en avion.
  J'ai testé le vol en classe affaires Polaris de United Airlines de Paris à New York

Limitation des distractions

View of electronic devices being turned off before bedtime on a plane

Les lumières et les bruits sont les principaux obstacles au sommeil en avion. Utilisez un masque pour les yeux pour bloquer la lumière et des bouchons d’oreilles ou un casque antibruit pour diminuer le bruit des moteurs et des passagers. Prévoyez également de déconnecter des appareils électroniques bien avant de tenter de dormir, la lumière bleue des écrans pouvant retarder votre endormissement.

Techniques de relaxation

Les techniques de relaxation sont vos alliées pour combattre l’insomnie en altitude. La respiration profonde et la méditation peuvent vous aider à calmer votre esprit. Pratiquez quelques exercices de respiration lente et profonde ou visualisez un lieu paisible pour préparer mentalement votre corps au sommeil.

  • Des étirements légers dans votre siège peuvent également détendre vos muscles et favoriser une sensation de bien-être propice au sommeil.

Préparation avant le vol

Préparez-vous pour votre vol en adaptant votre horaire de sommeil quelques jours avant le départ. Évitez les aliments lourds et les boissons stimulantes comme la caféine ou l’alcool avant et pendant le vol. Optez plutôt pour un repas léger qui ne perturbera pas votre digestion et facilitera l’endormissement.

En mettant en pratique ces conseils, vous serez mieux équipé pour trouver le sommeil pendant vos voyages aériens et arriver à destination reposé et revitalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut