Voyagerseule

 

Hello tout le monde,

Je suis fière d’inaugurer aujourd’hui, la catégorie “Rencontre” de mon blog, dans laquelle je laisserai s’exprimer des femmes et hommes qui partageront leur expérience et/ou anecdote sur un thème précis par article !

Aujourd’hui, 8 mars, Journée de la Femme : j’en profite donc pour publier un article rédigé pour mon blog par Paula Contini, du blog 38000km.com. Paula nous partage son expérience de voyageuse solo. Quand on est une femme, ce n’est pas toujours évident de partir seule découvrir le monde !

 

Voyager en solitaire est un art pour les femmes

 

“Beaucoup d’entre vous pensent que les femmes courent de grands risques en partant seule en voyage. Dans certains cas, ce propos est tangible, néanmoins il faudra regarder le bon côté des choses et écarter tout frein à la réalisation d’un projet aussi déterminant qu’un voyage dans la vie d’une personne, notamment d’une femme. Moi, particulièrement, j’ai rêvé d’explorer le monde depuis mon enfance. En poursuivant mes rêves au cours des années, j’ai atteint mes objectifs.

Savez-vous ce qui vous attend en court de route et comment vivre un voyage ? D’après mes expériences personnelles, voici quelques points importants à savoir lorsqu’une femme voyage en solitaire.

 

voyager seule femme

Quelques difficultés au début

Lorsque je me suis décidé à partir quelques semaines après des mois de préparation, j’ai eu très peur avant le départ. Je pense que cette réaction est normale étant donné qu’on se pose trop de questions sur tout ce qu’il va se passer. De plus, nos proches entourages nous mettent la pression puisqu’ils ont peur, eux aussi, que quelque chose nous arrive de pire en cours de route. Décidément, durant mon premier voyage, j’ai été vraiment déçue, sans doute par manque d’expérience et par peur. Dès mon arrivée à l’aéroport, on m’a arnaqué et durant le séjour, je n’avais pas bien calculé mon budget par rapport à mes dépenses quotidiennes. En général, je n’avais pas trop apprécié mon premier voyage.

 

Voyager seule est devenue un art

Après mon premier voyage catastrophique, je ne me suis pas découragée. Au contraire, j’ai pris mon courage à deux mains et je me suis bien préparée. J’ai fait le point sur mes expériences désagréables pour arranger les détails. En effet, j’ai fait des recherches sur les sites fiables que je connaissais.

J’ai apporté les matériels nécessaires et les affaires essentiels pour mon séjour. J’ai bien équilibré mon budget vis-à-vis de tous les frais.

Contrairement à mon premier périple, j’avais hâte de partir. J’envisageais même de rester le plus longtemps possible.

Le meilleur est arrivé durant ce voyage. En réalité, j’ai fait une rencontre fortuite avec une voyageuse comme moi. On a fait un bout de chemin ensemble et elle m’a appris l’art de voyager.

Ce périple m’a inspiré et m’a poussé encore plus loin.

 

Bienvenue la joie de la liberté

Durant les voyages qui s’en suivaient, j’ai senti la joie de la liberté. À chaque instant, j’ai profité au maximum des découvertes qui s’opéraient. Je n’avais plus personne pour me guider comme durant les vacances avec les copains. Je suivais ma route selon mes envies et mon instinct de voyageuse indépendante. Je décidais des lieux que je voulais visiter. Je mangeais dans des endroits que je pensais être le meilleur. Je réalisais les activités qui me plaisaient. En définitive, j’ai su assouvir tous mes besoins.

 

On ne se sent jamais seule en voyageant seule

Durant le parcours, les rencontres ne cessent d’embellir le voyage. À chaque étape, il y a toujours quelqu’un qui tisse un lien avec soi. J’ai vécu cela une fois durant mon périple en Écosse. Les partages permettent de s’ouvrir au monde.

Même dans les grandes villes réputées pour abriter une population réticente envers les touristes, vous rencontrez toujours d’autres personnes qui vous accueillent à coeur ouvert. Ces gens facilitent réellement votre intégration dans le pays et vous aident à passer au mieux votre séjour.

Pour vous dire que voyager seule sort de l’ordinaire et ne promet que de bonnes choses pour une femme assoiffée de découvertes et de nouveautés.

Maintenant à votre tour de vivre votre aventure en solo. Pourquoi pas un séjour au Japon via l’agence Marco Vasco ?”

 

L’auteure de ce post, Paula Contini, est une passionnée de voyage et amatrice d’aventure. Elle aime partager des trucs et astuces pour les amoureux du voyage afin de parfaire leur périple. Vous pouvez également la retrouver sur son blog.

Partir seule, c’est une expérience que j’ai déjà vécu moi aussi. Je suis partie travailler un été en Turquie, sans connaître le pays, et surtout sans être accompagnée de qui que ce soit. Mais il est facile de rencontrer du monde et de tisser des liens… Voyager seule, rencontrer du monde, ça nous permet d’être ouvert aux autres et de découvrir d’autres culture…

Et vous, si vous deviez partir seule dès demain, quelle serait la première destination ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !