Tenir ses résolutions

Au nouvel an, pour la première fois depuis bien longtemps, j’ai décidé de faire une liste de résolutions pour 2016. Et pour la première fois depuis des années jamais, j’ai décidé de m’y tenir.

Je ne suis sûrement pas la seule qui, auparavant, gardait sa volonté pour appliquer ses résolutions jusqu’au 4 janvier, je me trompe ?

Et bien, cette fois, c’est différent. J’ai fait quelques recherches pour trouver des conseils sur justement, comment tenir ses résolutions. Et au final, ces tips nous indiquent également comment, grosso modo, apporter des changements dans nos vies, sans se prendre trop la tête. Avec un peu de volonté tout de même.

Comme on ne peut pas gagner sans jouer, il faut se bouger afin d’atteindre nos objectifs. Le succès est tellement gratifiant, qu’une fois ces méthodes acquises, on ne pourra plus s’en passer.

Quantifier ses efforts

 

Commençons par le commencement. Pour atteindre un objectif, il faut avoir une ligne de mire. “Perdre du poids”, “faire plus de sport”, “économiser”… C’est bien beau, mais ça ne rime pas à grand chose.

Quand ? Comment ? Combien ? Il faut se poser les bonnes questions, et ainsi mettre un plan d’action en marche.

Du coup, les filles, à partir de maintenant, on quantifie nos besoins et envies :

  • “perdre du poids” deviendra ainsi “perdre X kilos en X mois”
  • “faire plus de sport” laissera sa place à “aller tous les mardis à la piscine, et faire une session cardio de 30 min 3 fois par semaine : le samedi, le lundi et le mercredi” par exemple.
  •  à la place d'”économiser”, on mettra “mettre 200€ de côté par mois sur un compte dédié”

A vous d’adapter vos résolutions en fonction de vos envies, tout en restant raisonnable (on ne devient pas une marathonienne en 15 jours).

Visualiser ses objectifs

 

Maintenant que vous avez une idée précise de ce qu’il vous reste à faire pour l’année 2016, il faut tâcher de ne pas l’oublier. Je dirai même : il faut se le rappeler tous les jours

Pour se faire, on les écrit : sur du papier, sur notre smartphone… Ils doivent être visibles, sans qu’on ait besoin de les chercher. L’idéal, serait de tomber dessus chaque matin, de sorte à se conditionner pour la journée.

Pour les minutieux, elle peut prendre forme d’une to do list hebdomadaire, dans laquelle on note impérativement les efforts à faire dans la semaine. On décortique donc nos résolutions étape par étape, en établissant un calendrier précis des tâches à faire.

En plus de ce blabla, il faut une source de motivation. Comme les ânes, on peut marcher à la carotte. Pour se faire, on trouve des images qui représentent ce pourquoi/en quoi on veut changer. Cela peut se traduire par une photo d’une nana bien foutue en maillot de bain, pour illustrer notre envie de perdre du poids et de faire du sport. Pour les économies, ma motivation à moi, c’est de me dire que je pourrai m’offrir un voyage… Et donc hop, j’imprime un visuel d’une plage et des palmiers.

Si vous n’avez pas d’idée, posez-vous la bonne question : Pourquoi je veux faire ça ? Est-ce nécessaire ?

N’allez pas vous encombrer avec des résolutions dont vous pourrez vous passer pour le moment, ou dont vous ne ressentez pas un réel besoin.

 

Etape 3

 

Pour accepter le changement, il faut sortir de sa zone de confort. Bousculer ses habitudes pour en créer de nouvelles. Le but est de créer un nouvel environnement, qui permet d’intégrer facilement le rythme de vie voulu pour atteindre ses objectifs. Ça se traduit par une mise à jour de l’emploi du temps, par l’achat de matériel (une tenue de sport par exemple), mais également en réapprenant à aimer son chez-soi.

Sur le blog de Caroline Receveur, Diane donne justement des conseils pour transformer notre chambre en source de bien-être. Je vous conseille d’y jeter un coup d’œil, et vous consacrer un week-end entier à trier vos placards (ne pas hésiter à jeter !), à refaire la déco, à faire bruler des bougies…

Il est important de s’accorder un endroit où vous vous sentez bien pour travailler, pour se relaxer, pour faire du sport…  La finalité ? Se sentir bien et prête à accomplir de grandes choses !

 

Etape 4 - se faire aider

 

Dans certains cas, il vaut mieux être accompagné que seul. Et justement, pour tenir ses résolutions, avoir un soutien est important. Un point de vue extérieur qui nous guide, nous encourage, nous freine quand c’est nécessaire…

Cette aide peut avoir plusieurs formes : la famille, les amis, le chéri… Mais également, un nutritionniste dans le cadre d’un régime, un coach pour le sport, un premier de la classe pour nous aider en cours… L’idéal, c’est de trouver quelqu’un qui a des objectifs similaires aux nôtres, de sorte à se motiver mutuellement. A vous de voir ce qui vous convient le mieux…

Puis une victoire, c’est mieux de la célébrer à plusieurs !

 

Etape 5 - récompense

 

Tout effort mérite récompense. Je peux aussi dire : toute excuse est bonne pour faire la fête ! Je suis contre la privation. De fait, je pense qu’il est important de s’accorder des petits plaisirs pour fêter des petites victoires.

  • « On a réussi à économiser la somme voulue trois mois de suite ? On s’offre un après-midi spa pour fêter ça. »
  • « On a perdu x kilos en 1 mois ? On s’offre un tea time chez Angelina. »

Ce ne sont que des exemples, mais nécessaires. Si vous associez résolutions à privations, ou à contraintes, vous ne tiendrez pas longtemps. Il est donc important de s’octroyer ces petits moments pour s’auto-féliciter d’être sur la bonne voie.

 

Et donc, j’ai envie de vous dire : let’s go !

Alors, quels sont vos objectifs pour cette nouvelle année ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !