Madère, Jour 12 à 15 : Du centre à l’ouest

Madère

 

Voici enfin la fin de mes aventures et découvertes à Madère. Via différents articles, je vous ai donné un carnet de route assez efficace pour découvrir l’île en 15 jours, que vous pouvez retrouver en cliquant sur ces liens :

 

Et enfin, voici les dernières étapes d’un itinéraire plutôt bien rempli, qui nous a permis de profiter un maximum de l’île de Madère.

 

Jour 12 : Mercredi 3 août

Pico do Arieiro

Pour commencer la journée, nous en avons eu plein la vue. Nous nous sommes en effet rendus à Pico do Arieiro et… Whaou !

Le Pico do Arieiro est le 3e sommet de Madère. Il offre une vue à 360° à une altitude de 1816 m. On a l’impression de pouvoir toucher les nuages.

Il existe une randonnée qui relie Pico do Arieiro à Pico Ruivo, qui est le point culminant de l’île. Nous avons choisi de ne pas la faire, car pour notre niveau de randonneurs occasionnels et débutants, (il faut l’avouer), il aurait fallu un guide pour nous accompagner. Du moins, c’est ce qu’on nous a préconisé. Peut être que quand on retournera sur l’île aux fleurs, on se décidera d’affronter les 1 000 m de dénivelés pour accéder à Pico Ruivo.

Madère Madère Madère

 

Vereda Dos Balcoes

Petite balade de 1.5 km très facile et du coup, assez fréquentée. Mais de nouveau, la vue en vaut le coup, mais pas seulement : la flore est dense et exotique.

A côté de Dos Balcoes se trouvent un ou deux restaurants. Touristiques, mais pas mal.  Bien placés pour se ressourcer avant ou après cette petite rando !

Madère - Balcoes Madère - Balcoes

 

Jour 13 : Jeudi 4 août

 Ponta Do Sol

Ponta Do Sol est une toute petite ville, dans laquelle on se sent bien. A Ponta Do Sol (“la pointe du soleil”), on peut voir des bananeraies dont le style des édifices n’est pas sans rappeler les heures de l’empire colonial.

Ponta do Sol Ponta do Sol

Paul Do Mar

Située à l’extrême Ouest de l’île, le climat est agréable et la mer offre de jolies vagues, ce qui en fait un spot prisé par les surfeurs madériens. Mais surtout, cette partie de Madère est encore bien préservée de la “civilisation”. En effet, la route pour accéder à ce coin de l’île est éprouvante. Si bien, que Paul Do Mar n’a vu sa première automobile qu’en… 1968 !

Paul do Mar

Ponta Do Pargo

Si vous êtes malades en voiture, comme moi, prenez vos dispositions car pour accéder à Ponta Do Pargo, dans la continuité de Paul do Mar, à l’extrême Ouest de l’île, la route est en zig zag et pas qu’un peu !

Nous avons fait la route pour ce village car il dispose d’un phare situé sur une falaise de 295m. Nous étions les seuls à profiter de ce panorama exceptionnel, où la mer se déchaîne d’un côté et est plus calme de l’autre. Oui, aussi étrange de cela puisse paraître, de ce point de vue, on a l’impression que la mer est divisée en deux parties. Comme si nous étions au bout du monde.

Ponta Do Pargo est réputé pour être un petit village tranquille. Malheureusement, cela va changer. On a appris qu’un immense terrain de golf est en cours de construction et s’apprête à devenir LE spot de golf tendance de l’île…

Ponta do Pargo Ponta do Pargo

Après avoir profité de la vue, nous nous sommes rendus à 1 km au sud-ouest du phare pour profiter des pâtisseries de la Maison aux Hortensias, un lieu hors du temps, qu’on n’a pas envie de quitter.

Maison aux Hortensias Maison aux Hortensias

Maison aux Hortensias ou Casa de chà O Fio. Ouvert du mardi au dimanche, du 10h00 à 21h00.

Jour 14 : Vendredi 5 août

Vereda Do Fanal

Distance : 10.8 km

Altitude min/max : 1130 m / 1420 m

Durée : 4 heures

Difficulté : moyenne

Départ :  E.R. 209 Assobiadores

Fanal est une randonnée que nous avons voulu garder pour la fin car nous en avions entendu beaucoup de bien. C’est une forêt qui n’a jamais été modifiée par l’homme. On nous disait qu’elle faisait penser à Jurassic Park. Et bien… Pas du tout. Il faut dire qu’en août, le soleil tape très fort, surtout dans cette partie aride de l’île.  Les arbustes étaient pour la plupart desséchés. On avait rien pour nous couvrir la tête, et au bout d’une heure nous n’avions plus d’eau. On a préféré faire demi-tour, car la chaleur était insupportable et le paysage pas si époustouflant que ça. Arrivé à la voiture, on a voulu continuer sur la route et on s’est rendu compte que le point d’arriver de la randonnée (qui devait prendre environ 4h), était accessible en voiture ! Nous avons donc pu découvrir Fanal, son lac desséché, ses vaches et ses lauriers.

Fanal - Madère Fanal - Madère Fanal - Madère Fanal - Madère

 

 

Jour 15 : Samedi 6 août 

Retour en France

Des souvenirs plein la tête …

 

 

Je suis curieuse : vous partez où cet été ???

 

INSTAGRAMTWITTERFACEBOOKHELLOCOTON

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Commentaires

  1. 1 juin 2017 / 16 h 21 min

    Que c’est beau ! J’adorerai y aller !
    D’origine portugaise, je n’ai pas encore eu l’occasion de découvrir ces belles destinations lusophones. Et pour répondre à ta questions, nous allons peut être partir au Portugal cette année, pas encore surs, mais j’aimerais beaucoup retrouver ma famille <3
    Bonne journée ensoleillée

    • 16 juin 2017 / 17 h 43 min

      Tu es de quel côté du Portugal ? Je vais à Faro cet été ^^ Si jamais tu as de bonnes adresses.. Je prends ! 🙂
      Belle journée :*

  2. 31 mai 2017 / 23 h 12 min

    Coucou Alex, tes photos sont sublimes !!!! Ca donne envie d’y aller 🙂

  3. 31 mai 2017 / 17 h 13 min

    C’est superbe et tes photos sont splendides !
    Moi qui aime bouger, je peux rajouter Madère à ma petite liste !
    Bisous, Romane 🙂

  4. 31 mai 2017 / 11 h 48 min

    Tes photos sont juste SUBLIMES! Vivement que je visite Madère, il y a beaucoup trop de choses à voir 🙂

  5. 30 mai 2017 / 6 h 33 min

    merci pr ce dernier épisode à Madère
    j espère y aller bientôt
    pr moi quelques jrs à Bali cet été et 1 we à Naples se profilent ainsi que Marseille et Bordeaux

    • 30 mai 2017 / 15 h 51 min

      Bali, génial !!! J’ai hâte de découvrir tes articles et photos ! Je n’ai jamais encore été en Asie, mais j’adorerai.
      Tu me diras ce que tu penses de Naples. Je ne connais pas Marseille, mais de ce qu’on m’a dit, les terrasses du port sont super cool ! Et Bordeaux c’est une ville bien sympa. J’ai plusieurs amis qui ont déménagé là-bas ces deux dernières années. Je pense que ça va te plaire 🙂

  6. 29 mai 2017 / 20 h 25 min

    Oh le rêve! C’est magnifique, quel beau voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is using OpenAvatar based on