Coups de coeur #7 : recette de pain, His Dark Materials, dégustation de vins…

Instant Food : la recette de pain la plus facile au monde

Vous connaissez le pain Pita ? Eh bien, la recette que je propose…
Ce n’est pas ça xD ! Mais ça s’en inspire beaucoup, avec moins d’ingrédients. 

Il vous faut seulement :

  •  500 grammes de farine
  • 30 cl d’eau 
  • une pincée de sel
  • huile d’olive

Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients : la farine, l’eau et un trait d’huile d’olive. Salez à votre guise. Vous pouvez également y ajouter les épices de votre choix. Pour ma part, comme je voulais manger le pain avec du sucré, j’ai préféré ne pas épicer.

Fariner un plan de travail, puis pétrissez la pâte. Ne lésinez pas sur la farine, car la pâte est très collante. Faites-en une boule lisse. Ensuite, laissez reposer pendant une petite heure, couverte d’un linge propre. 
A présent, séparer la pâte en 8 ou 9 boules, posés sur de la farine. Aplatissez les tas avec la main, puis mettez les un à un sur une poêle chaude, avec un filet d’huile d’olive. Laissez cuire environ 2 min par surface. 

Il ne reste plus qu’à déguster ! Avec du salé ou du sucré, c’est ce que vous préférez 🙂

Le pain se conserve 24h, passé ce délai, il durcit et est donc moins agréable en bouche. 

 

pain pita

Instant Vin : Abacchus

Le confinement est l’occasion de se former, d’apprendre et de tester. Ne connaissant que très peu les vins de la Loire, Damien & moi avons choisi de commander le coffret de dégustation des vins blancs secs de la Loire par Abacchus. Le concept d’abacchus est simple : on commande un kit selon le thème qui nous intéresse, puis on reçoit 3 jours plus tard un carton contenant les bouteilles, un livret explicatif et des fiches de dégustation. L’idée est d’organiser à 6, avec ses amis ou sa famille, une soirée oenologique avec les vins reçus, puis de tester ses connaissances via un quizz présent sur l’application Abacchus. C’est sympa, ludique et bon ! Voilà donc une raison supplémentaire de recevoir du monde une fois que les regroupements seront de nouveau autorisés. 
Bien sûr, pendant le confinement, c’est dur de réunir 6 personnes. De notre côté, on fait la dégustation sur plusieurs jours à 2 🙂 On est presque contents de ne pas avoir à partager car la sélection des vins dégustés est top ! 

Découvrez les différents coffrets de dégustations sur le site Abacchus.

Instant Ecran : 7. Koğuştaki Mucize (sur Netflix)

Sortez vos mouchoirs. Netflix rend accessible ce film turc, d’une beauté touchante. L’affiche rappelle un peu les années 80/90, mais le film vaut le détour.

Le synopsis : Un père, handicapé mental, est accusé à tort d’avoir assassiné une fillette. Sa vie et celle de son enfant se retrouve bouleversé alors qu’il gît en prison, dans la cellule n°7. 

Je ne peux en dévoiler plus sans prendre le risque de vous spoiler. Cela faisait longtemps qu’un film ne m’avait pas autant touché, et d’après les critiques, je suis loin d’être la seule à avoir versé quelques larmes devant mon écran. Amour entre un parent et son enfant, amitié, (in)justice, fraternité… C’est une belle leçon d’humanité qui ne nous laisse pas beaucoup de répit pour sécher nos larmes. N’attendez plus, et regardez cette pépite.

7. koğuştaki mucize

Instant Ecran 2 : His Dark Materials (sur OCS)

J’aimerai dire que mes occupations favorites du confinement sont le yoga, le développement de nouveaux projets personnels, la méditation… Mais en réalité, ce que je fais le plus, c’est binge-watcher des séries (geekant en même temps). Netflix, Prime Video, OCS (gratuit pour un mois pour les clients d’Amazon Prime!)…. Je n’ai pas encore craqué pour Disney +, mais ça ne saurait tarder (sauf si une âme charitable me partage ses accès!). Bref, tout ça pour dire que parmi les séries découvertes, j’ai eu un coup de coeur.
Cette série, c’est His Dark Materials: A la croisée des Mondes. Le nom vous dit peut être quelque chose, car c’est l’adaptation d’une trilogie de romans sortie entre 1995 et 2000. Il y a également eu le film oscarisé A la croisée des Mondes : la boussole d’or en 2007 avec un casting de folie : Nicole Kidman, Daniel Craig, Eva Green… Je n’ai ni lit les livres, ni vu (pour l’instant!) le film, mais la série m’a séduite. 

Le synopsis : Dans un monde parallèle qui ressemble beaucoup au notre, chaque homme naît avec un daemon : c’est une partie de son âme personnifiée en un animal qui parle. Le lien entre un homme et son daemon est puissant et l’un ne peut vivre sans l’autre. Une orpheline, Lyra Belacqua, se retrouve embarquée dans une aventure pour retrouver des enfants disparus. Lors de son périple, elle va faire des découvertes sur elle-même, mais également rencontré des personnes qui vont impacter son destin. 

Franchement, ça se regarde super facilement. Les décors sont magnifiques, les personnages sont attachants (comme le petit Roger), l’histoire est dynamique, les musiques sont entêtantes… ça fait rêver, petit & grand ! Je trouve aussi que l’introduction rappelle celle de Game Of Thrones, diffusées également sur OCS. Gage de qualité !
Par ailleurs, le casting comprend d’ailleurs un acteur de GOT (et plusieurs autres qui y ont fait des apparitions), une actrice de Sex Education, mais aussi et surtout le génial James McAvoy (Split, Xmen..).

Voici le teaser pour vous mettre dans l’ambiance : 

 

Instant Bien-être : ma cure d’huile de périlla (ou pérille)

Il n’est pas évident de rester intellectuellement stimulée pendant cette période compliquée où l’on est, pour la majorité, cloîtrés à la maison. Parfois, une petite aide est la bienvenue. Pour favoriser ma concentration et faculté mémorielle, je prends des gélules d’huile de perilla en cure. 
La perilla, également appelée pérille, shiso ou sésame sauvage, est une plante originaire d’Asie du Sud-Est, mais est consommée dans toute l’Asie, notamment au Japon. Là-bas, elle y est considérée comme un légume vert et accompagne les plats ou parfume les desserts. Cette plante a de nombreuses vertues selon la culture asiatique : elle a des propriétés antiallergiques, anti-stress et fait partie des aliments anti-cancer. Son huile est la plus riche en oméga 3 ALA (acide alpha-linolénique), ce qui contribue au bon fonctionnement du système cardio-vasculaire. Elle a également des propriétés antispasmodique, anti-inflammatoire etc… Que du positif pour l’organisme ! 
Elle est également une bonne alternative aux végétariens, vegan et à toute personne ne mangeant pas de poisson (qui est aujourd’hui la principale source d’oméga 3 présente dans nos assiettes).

Pour ma part, même si je mange du poisson, je sens que l’huile de périlla est un plus efficace pour mon cerveau : je suis plus attentive, plus à l’écoute et j’ai l’impression que ma réflexion est accélérée.
La seule huile de périlla que j’ai testé est celle en gélule de la marque Salvia et j’en suis satisfaite. On peut en prendre tous les jours, à raison de 3 à 8 gélules par jour (à prendre avant chaque repas) selon les besoins. Comme la boîte est assez chère (19€ les 90 gélules), je préfère les prendre en cure pendant 1 ou 2 semaines, quand je sens que j’en ai besoin (paralysie du stress, confinement, charge mentale importante), me permettant ainsi de garder la boîte pendant un moment.

Vous pouvez vous la procurer ici.

salvia bien être oméga

J’espère que ces coups de coeur vous plairont également 🙂

Nom (nécessaire)E-mail (nécessaire)Site web

Laisser un commentaire